tulipes

Le shiatsu, définition

Le Shiatsu, tout comme l’Acupuncture, provient de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).
Il s’inscrit dans la compréhension de l’homme comme unité globale du corps, de l’âme et de l’esprit. Le Yin et le Yang ainsi que les 5 éléments suivants sont essentiels et indissociables

  • le Cœur (Feu)
  • la Rate (Terre)
  • les Poumons (Métal)
  • les Reins (Eau)
  • le Foie (Bois)

Reliés entre eux ils composent les méridiens. Par des pressions manuelles le Shiatsu équilibre et libère les tensions qui retiennent l’énergie (ki) bloquée coulant dans le corps.

Le Shiatsu agit en régulateur d’énergie sur les organes afin de rendre à ceux-ci leur vitalité. Sous toutes ses formes, le Shiatsu procure un bien-être relaxant.
Le Shiatsu peut se recevoir comme une technique de confort à intervalles déterminés par le patient.
En utilisation thérapeutique, le nombre de séances est lié à la nécessité de chacun.Dans tous les cas un rééquilibrage à chaque intersaison est une façon de bien prendre soin de soi.

La 1ère séance de Shiatsu est comme une longue séance de découverte du corps autant pour le patient que le praticien. C’est un bilan global de l’état énergétique du patient. En médecine chinoise, les organes sont indissociables les uns des autres, leur équilibre interdépendant. Cette séance dure généralement plus longtemps.

Dans notre société moderne, nous avons occulté le sens originel de la douleur. En médecine Traditionnelle Chinoise, elle représente le premier clignotant avertisseur, avant de tomber malade. En Shiatsu, les pressions qui entrainent la douleur, indiquent la nécessité de travailler sur la zone douloureuse afin de l’aider à retrouver équilibre et énergie. Il est dit: « Un mal qui fait du Bien ».